Cigarette électronique (Définition)

 

Cigarette électronique

La cigarette électronique ou l'e-cigarette désigne un produit électrique destiné à simuler l'acte de fumer du tabac. Elle produit une vapeur ou « fumée artificielle » ressemblant visuellement à la fumée produite par la combustion du tabac. Cette vapeur peut être aromatisée (arôme de tabac blond, brun, de fruits, etc.) et contenir ou non de la nicotine. À la différence de la fumée produite par la combustion du tabac, cette vapeur n'a pas l'odeur du tabac et est censée contenir moins de substances cancérigènes. Elle ne contient pas de goudrons. Les cigarettes électroniques ont souvent une forme rappelant celle de la cigarette. Quand elles ont la forme d'un cigare ou d'une pipe, elles peuvent alors aussi être nommées cigare électronique ou pipe électronique. Toutefois elles peuvent prendre des formes plus originales. Les utilisateurs de cigarettes électroniques emploient souvent le terme « vapoter » (basé sur le mot « vapeur ») au lieu de « fumer » et se désignent non plus comme des fumeurs, mais comme des « vapoteurs ». 

                                                     

                                                          Principes généraux

Le principe d'une cigarette électronique consiste à produire de la vapeur. Différentes techniques sont possibles et ont été utilisées : par utilisation d'ultra-sons (complexe à industrialiser et coûteuse), par une résistance chauffante. C'est surtout cette dernière technique qui est utilisée et que l'on retrouve dans les cigarettes électroniques actuellement commercialisées. Il s'agit d'une résistance chauffant (via une mèche ou une tresse) un liquide (nommé « e-liquide ») qui à la propriété de s'évaporer à une température proche de 50°C. Un e-liquide est une solution aromatisée dont le principal composant est soit du propylène glycol (PG), soit de la glycérine végétale (VG). Tous deux sont des additifs alimentaires courants. À ce composé principal sont additionnés des arômes artificiels ou extraits naturels ainsi qu'une dose optionnelle de nicotine plus ou moins concentrée. Afin de vapoter, l'utilisateur doit déclencher le chauffage de la résistance. Le e-liquide chauffe et s'évapore. L'utilisateur peut alors inhaler cette vapeur. Le déclenchement du chauffage de la résistance peut être manuel (l'utilisateur appuie sur un interrupteur) ou automatique (un dispositif électromécanique placé sur la cigarette électronique détecte l'aspiration de l'utilisateur et active aussitôt la résistance).

 

                                                                  Historique

La paternité de l'invention de la cigarette électronique est un sujet controversé. Le concept d'une cigarette électronique est apparu pour la première fois dans un brevet acquis par Herbert A. Gilbert en 1963. Du fait des limitations technologiques de l'époque, aucun prototype ne fut alors réalisé. Le premier prototype de cigare électronique fonctionnel utilisant la vaporisation d'un mélange glycéré contenu dans un tampon d'ouate, à l'aide d'une résistance chauffante alimentée par une batterie lithium, elle-même commutée à l'aide d' un interrupteur valve a été inventé en 2001 par Stéphane Vlachos, un étudiant en informatique qui souhaitait s'en servir pour arrêter de fumer. Cette invention est en cours de reconnaissance par l'OMPI. Plusieurs variantes de l'invention sont décrites: cigare, cigarette et pipe. Le premier dispositif rendu public, destiné à simuler l'utilisation d'une cigarette a été réalisé en 2003 par Hon Lik, un pharmacien chinois qui a déposé en 2005, un brevet auprès de l'OMPI. Toutefois, ce premier dispositif exploite alors la technologie dite « ultra-sonique » totalement distincte de la technologie la plus répandue qui exploite une résistance chauffante. Ce dispositif n'a pas pour but de produire de la fumée, mais seulement de délivrer une vapeur contenant de la nicotine. Hon Lik s'est ensuite associé à la société « Golden Dragon Holdings » pour commercialiser sa cigarette électronique en Chine en 2004. Dans un second temps, la Golden Dragon Holdings, a changé le nom de l'entreprise en « Ruyan » qui signifie en mandarin, « comme de la fumée ». Depuis, de nombreuses améliorations ont été apportées aux différents modèles. Les cigarettes électroniques sont fabriquées en Chine, à Shenzhen et Hong-Kong, dans diverses usines. Les éléments composant la cigarette électronique sont assemblés à la main.

Les revendeurs du monde entier sélectionnent leurs produits via des intermédiaires sur place et se font livrer les kits tout prêts, ou achètent les divers éléments et font eux-mêmes le conditionnement des kits. Certains gros revendeurs louent des ateliers au sein des usines de production ou possèdent des ateliers de montage sur place. Jusqu'à preuve du contraire, il ne semble pas y avoir d'usines en Europe qui fabriquent les cigarettes électroniques, pour des raisons de coût de la main-d’œuvre.

 

 

 

                                                                            E-cig Boutique


Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

E-Liquides

 

Actualités !

UTILISATION INTERDITE
- à toutes les personnes    mineures                            - à toutes les personnes qui ne fume pas ou n'ont pas l'habitude de fumer          - à toutes les personnes qui sont allergiques à la nicotine  - à toutes les personnes qui devraient éviter de fumer.

 

Clearomizer CE5 Stardust

 

E-cig Boutique

 

E-liquide saveur fruits rouges

 

Livraison 24 H

 

_________________________

 

 

_________________________

Actualités !

* Paiement par chèque accepté --------------------------------- * Si un article n’existe pas dans le coloris désirer ! On peut vous le commander ! contactez nous.

PayPal